Au-dessous du volcan, Naples – Partie 1


Comme les rêves, les villes sont issues de désirs et de craintes, même si le fil de leur récit est secret, leurs règles absurdes, leurs perspectives trompeuses et que chaque chose en cache une autre.

Italo Calvino,  Les Villes Invisibles

Naples ressemble à une sfogliatta, cette pâtisserie typique a base de crème à l’orange et de lames de pâte feuilletée qui crisse et croustille sous la dent avec ses quartiers imbriqués les uns sur les autres défiant la logique des cartes topographiques car les collines obligent à penser en trois dimensions, deux rues parallèles sur un plan sont quelques fois uniquement accessibles par ascenseur, mais tout au fond, il y a la récompense : une richesse culturelle baroque et décadente, une ville encore vivante avec ses quartiers qui paraissent dormir à l’heure de la sieste mais où il y a toujours quelqu’un qui nous observe à travers le linge qui sèche.

Ce premier album est une promenade dans la ville, au fil des rues et des couleurs, pour finir au crépuscule au bord du golfe de Naples, avant de remonter pour se perdre dans les profondeurs de la ville dans l’odeur de lessive suspendue en pavois.

Plongée dans la ville

Lorsqu’on sillonne la ville, à pied, sur des trottoirs de tuf noir qui contrastent avec les façades claires, on est saisi par l’impression de continuité et d’accumulation. Naples rassemble des siècles d’histoire mais tout semble être là depuis toujours, figé par la lumière aveuglante du grand Sud, où chaque détour pourrait faire l’objet d’une histoire, d’une scène d’une grande pièce de théâtre.

Certosa San Martino, Naples, décembre 2016

Certosa San Martino, Naples, décembre 2016

Certosa San Martino, Naples, décembre 2016

Certosa San Martino, Naples, décembre 2016

Chemin du Petraio, décembre 2016

Chemin du Petraio, décembre 2016

Maison de retraite, Vomero, décembre 2016

Maison de retraite, Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Vomero, décembre 2016

Petraio, Naples, décembre 2016

Via del petraio, Naples, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier Vomero, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier de la Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier de la Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier de la Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier de la Sanità, décembre 2016

Quartier del Rione Sanità, décembre 2016

Quartier de la Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier du Rione Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Piazza Sanità, décembre 2016

Piazza Sanità, décembre 2016

Quartier Decumani, décembre 2016

Quartier Decumani, décembre 2016

Piazza Bellini, quartier Decumanus, décembre 2016

Piazza Bellini, quartier Decumanus, décembre 2016

Piazza Bellini, quartier Decumanus, décembre 2016

Piazza Bellini, quartier Decumanus, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Lendemain de Noël, Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Lendemain de Noël, Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Vendeur d'artichauts, Porta San Gennaro, décembre 2016

Vendeur d’artichauts, Porta San Gennaro, décembre 2016

Marchand de clémentines, Porta San Gennaro, décembre 2016

Marchand de clémentines, Porta San Gennaro, décembre 2016

Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Quartier Decumanus, décembre 2016

Vendeurs Via Bellini, décembre 2016

Vendeurs Via Bellini à l’angle de la Poste, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Visio conférence, Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Visio conférence, Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Cours intérieures

Dans chaque rue, les gigantesques portails des palais sont une invitation à explorer l’intérieur des immeubles, véritables décors de théâtre : au premier plan, la loge du concierge qui trône au milieu de la scène, une envolée d’escaliers au fond de la cour et des murs lépreux qui dissimulent des histoires secrètes.

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Le gardien du temple, Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Cour intérieur du Palazzo Zevallos, décembre 2016

Cour intérieur du Palazzo Zevallos, décembre 2016

Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Ospedale San Gennaro, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Ospedale San Gennaro, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Ospedale San Gennaro, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Ospedale San Gennaro, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Cours intérieure de la basilique Santa Maria della Sanità, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Cours intérieure de la basilique Santa Maria della Sanità, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Via Sanità, décembre 2016

Via Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Loge du concierge, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Loge du concierge, Quartier Rione Sanità, décembre 2016

Couvent des Arméniens, Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Couvent des Arméniens, Quartier San Lorenzo, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Inspiration Liberty, Quartier Chiaia, décembre 2016

Inspiration Liberty, Quartier Chiaia, décembre 2016

Inspiration Liberty, Quartier Chiaia, décembre 2016

Lungomare

Via Partenope, c’est l’endroit de la passeggiata le long de la mer, là il faut être voir et être vu, chasser les bulles de savons, manger une pizza en regardant la mer à travers ses lunettes de soleil, donner rendez-vous à ses amis pour refaire le monde, où les enfants exhibent leurs derniers cadeaux de Noël, où pour trouver un peu de calme pour téléphoner, il faut trouver refuge sur les rochers.

Naples est symbolisée par une sirène, Parthénope, rejetée par Ulysse et qui se serait jetée à la mer de désespoir. Son corps échoua près de l’île de Megaride, où se trouve le château de l’Oeuf qui domine le front de mer, là où un temple fut ensuite érigé en son honneur. La sirène est celle qui dans la mythologie antique, accompagne les âmes aux Enfers après avoir ensorcelé les moribonds de son chant. Le coeur battant de la ville est construit sur un tombeau, et les lunettes noires ne sont pas de trop pour échapper aux mirages des mythes.

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Fragments numériques du discours amoureux, Via Partenope, décembre 2016

Fragments numériques du discours amoureux, Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Château de l'OEuf, décembre 2016

Château de l’OEuf, décembre 2016

Château de l'Oeuf et cadenas, décembre 2016

Château de l’Oeuf et cadenas, décembre 2016

Tartaglia joue de la mandoline, Château de l'Oeuf, décembre 2016

Tartaglia joue de la mandoline, Château de l’Oeuf, décembre 2016

Ça capte par ici, Via Partenope, décembre 2016

Ça capte par ici, Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Château de l'œuf, décembre 2016

Château de l’œuf, décembre 2016

Château de l'OEuf, décembre 2016

Hommage à Chirico, Château de l’OEuf, décembre 2016

Château de l'OEuf, décembre 2016

Château de l’OEuf, décembre 2016

Château de l'OEuf, décembre 2016

Château de l’OEuf, décembre 2016

Château de l'OEuf, décembre 2016

Château de l’OEuf, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Via Partenope, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Piazza Vittoria, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

La nuit gagne la ville, Quartier Chiaia, décembre 2016

Nuit

La nuit est orangée à Naples. Les balcons clignotent de dizaines de guirlandes lumineuses en cette période de fin d’année où chacun rivalise avec son voisin pour décorer ses fenêtre en attendant le grand moment où ils pourront lancer des pétards et des feux d’artifices du premier de l’an pour illuminer toujours plus les nuits trop longues de l’hiver.

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Parking Place du Plébiscite, décembre 2016

Parking Place du Plébiscite, décembre 2016

Galleria Umberto I, décembre 2016

Galleria Umberto I, décembre 2016

Galleria Umberto I, décembre 2016

Galleria Umberto I, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Quartier Chiaia, décembre 2016

Via Toledo, décembre 2016

Via Toledo, décembre 2016

Via Chiaia, décembre 2016

Via Chiaia, décembre 2016

Via Chiaia, décembre 2016

Via Chiaia, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Quartier Pizzofalcone, décembre 2016

Au coeur de la nuit, un ilot illuminé : la pâtisserie enfin débarrassée de la foule compacte des gourmands. C’est le moment de déguster une sfogliatta ou un babà au rhum.

Café Gambrinus, décembre 2016

Café Gambrinus, décembre 2016

Café Gambrinus, décembre 2016

Café Gambrinus, décembre 2016

Café Gambrinus, décembre 2016

Café Gambrinus, décembre 2016

 

 


Leave a comment


16 − 14 =