Escale au Havre


Des fois, il faut savoir prendre le train et partir à l’aventure, le nez au vent et la main sur l’objectif dans une ville inconnue. Entre la cathédrale futuriste, le volcan-centrale nucléaire et le salon de coiffure-musée sur la coiffure des années 50, le Havre cachait des ressources insoupçonnées. Et en plus, il faisait beau, ce qui ne gâchait rien.

Au dessous du Volcan, le Havre, septembre 2014

Au dessous du Volcan, le Havre, septembre 2014

Prêt au décollage, Cathédrale du Havre, septembre 2014

Prêt au décollage, Cathédrale du Havre, septembre 2014

Hexagone céleste, cathédrale Notre-Dame, Havre, septembre 2014

Hexagone céleste, cathédrale Notre-Dame, Havre, septembre 2014

Ascension céleste, Cathédrale Notre-Dame, le Havre, septembre 2014

Ascension céleste, Cathédrale Notre-Dame, le Havre, septembre 2014

Reflets dans un oeil d'or, Cathédrale Notre-Dame, Le Havre, septembre 2014

Reflets dans un oeil d’or, Cathédrale Notre-Dame, Le Havre, septembre 2014

Salon de coiffure-barbier Les navigateurs, le Havre, septembre 2014

Salon de coiffure-barbier Les navigateurs, le Havre, septembre 2014

A l'intérieur du salon, Salon des Navigateurs, septembre 2014

A l’intérieur du salon, Salon des Navigateurs, septembre 2014

Salon de coiffure des navigateurs, Le Havre, septembre 2014

Salon de coiffure des navigateurs, Le Havre, septembre 2014

La permanente à rayures, Salon des Navigateurs, le Havre, septembre 2014

La permanente à rayures, Salon des Navigateurs, le Havre, septembre 2014

Souquez ferme, Plage du Havre, septembre 2014

Souquez ferme, Plage du Havre, septembre 2014

Pierre qui roule..., Plage du Havre, septembre 2014

Pierre qui roule…, Plage du Havre, septembre 2014

Coucher de soleil sur les docks, le Havre, septembre 2014

Coucher de soleil sur les docks, le Havre, septembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Leave a comment


douze + quinze =